MIGHTY MO RODGERS

18 septembre 2017
Le 13 octobre 2017
21:00 - 00:00
Le Magic Mirrors
Quai des Antilles
76600, Le Havre

Le Blues est l'âme de Mighty Mo Rodgers. Un Blues, teinté de Soul, porté par des tempos d'une efficacité redoutable, sur lesquels il pose, avec bonheur et d'une voix éraillée, des textes toujours empreints d'une grande humanité.

Né dans l'Indiana à East Chicago en 1942, Mighty Mo Rodgers étudie très jeune le piano, tout en écoutant les musiciens de Jazz et de Blues qui se produisent dans le club de son père. Il grandit à l'apogée de Stax Records et de la Soul de Memphis, ce qui restera une de ses plus fortes influences. Il fonde son premier groupe "The Rocketeers" au lycée, puis un second à l’université : le "Maurice Rodgers Combo". Il troque alors ses livres d'étudiant contre un aller simple pour Los Angeles, où il devient musicien de studio et producteur. Auteur compositeur officiel pour Chapell Publishing et la Motown, il s'investit ensuite dans l'enseignement dans les quartiers difficiles de Los Angeles. Il reprend simultanément ses études jusqu'à obtenir une maîtrise de philosophie à l'issue de laquelle il soutient une thèse stupéfiante : "Le Blues en tant que musique métaphysique - son sens musical et ses fondements ontologiques".

Probablement personne n'a recherché aussi profondément ce que cette forme d'art signifiait pour les Afro Américains et l'Humanité toute entière. L'univers de Mighty Mo Rodgers est une parfaite combinaison de mélancolie, de Rock'n'Roll, et du meilleur de la Stax ou de Mussel Shoals. Il créé ainsi un univers totalement personnel qui n'en reste pas moins fédérateur. Si on ajoute à ça, son indéniable aura, on assiste immanquablement à des prestations captivantes.

Lorsque sort son premier album solo, "Blues is My Wailin' Wall", en 1999, le succès est tout de suite au rendez-vous. C'est aussi le point de départ d'une Odyssée du Blues, vécue et revendiquée comme une véritable exploration, abordant au fil des albums aussi bien des thèmes historiques ou d'actualité, que des sujets plus légers. Mo y retrace notamment le long périple du blues, depuis le temps du commerce triangulaire jusqu’à celui des lendemains qui ne cesseront jamais de déchanter. S’il n’est pas le seul artiste de blues doté d’une vision politique, Mo incorpore subtilement dans son art l’ensemble des éléments susceptibles de distinguer le blues d’autres formes musicales : l’humour bien sûr, mais aussi la colère et l’émotion, ainsi qu’une lecture poétique du monde, brillamment éclairée par des images formidablement évocatrices et une palette sonore inédite.

Actuellement, il prépare deux albums. D'une part "Griot Blues", en collaboration avec le grand artiste malien Baba Sissoko, d'autre part "The Virus" septième volet de son odyssée.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article