BDWay : Magnum Song de Jean-Claude Claeys

22 mai 2020 - 60 vues
Télécharger le podcast

Bdphiles bonjour, c’est dom et aujourd’hui la BDWAY se calle sur 1979. C’est cette année-là que le détective privé Jonathan Foolishbury reprend du service. D’abord dans la revue à suivre, puis, en 1981, dans l’album, magnum song. Jean-Claude Claeys en est l’illustrateur et le scénariste.

L’univers de l’auteur, bien que saupoudré d’érotisme torride, est violentissime. Et son héro subit, tout. Prohibition, corruption, crime organisé, policiers et sénateurs véreux. Des protagonistes qui apparaissent sous les traits de stars hollywoodiennes. Du polar noir XXL, à l’époque de sa majesté Al Capone.

Même si elle est réservée à un public averti, l'œuvre de Jean-Claude Claeys réside dans son dessin. Il reproduit à l'encre de Chine des photographies qu'il réalise avant exécution. La restitution fidèle de ses clichés prend alors la forme d’images hyperréalistes et esthétiques en noir et blanc. Et si on y ajoute la finesse du dessin et un sens inné de la mise en scène, le lecteur se prend à visionner, tableau après tableau, la pellicule d’un film noir de l’après-guerre.

Pour notre privé Jonathan, la beauté a partie liée avec la mort. Celles des femmes, qu’on les assassine ou qu’elles tuent. Et ceux qui gravitent autour en seront souvent pour leurs frais ! En résumé, Magnum song est ce qu’on appelle une mélodie impitoyablement loufoque. Et c’est signé Jean-Claude Claeys

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article