Comme à la radio : Episode 2

28 mars 2021 à 19h10 - 969 vues
Télécharger le podcast

Bonjour…
Tu es là ?
Est-ce que tu m’entends ?
Mais, est-ce que tu m’entends comme à la radio, je veux dire ?


Avec ce mois ci, par ordre d’apparition :

Apparence louve, Lola Thierry & Luca Blanchet
Au départ on voulait fabriquer des sandwich puis on a construit une cabane mais un loup est arrivé.

La crise de la présence féline
, Iris Kooyman
Il y a mon chat chez moi, enfin un chat qui est là et auquel je ne peux plus vraiment échapper, alors on a des grandes conversations et je me demande ce qu'est un familier et si les animaux ont une âme.

Seuils, épisode 2: Où est passé le coupe-papier ? , Marie HL
Second épisode d'une série radiophonique sur le thème de l'utopie, plus précisément des utopies urbaines et rurales ayant déjà été concrètes ou pas. Chaque épisode est une bribe de fiction autour de trois personnages récurrents, un père et ses deux filles, mise en scène dans des espaces utopiques différents.
Dans cet épisode, la scène se déroule à Brasília, la capitale du Brésil réalisée selon les plans de l’urbaniste Lucio Costa, de l’architecte Oscar Niemeyer et du paysagiste Burle Marx, ambitionnant de faire sortir de terre la forme la plus avancée de l’urbanisme moderne à la fin des années 50.

La carapace des têtards, Lucille Bonato
L'intérieur des têtards est creux, c'est là qu'on y trouve les plus beaux souvenirs, mais attention ça pique.

Flaque, Tiffany Le Dévoré, création musicale d’Olivia Bonnafoux
Il pleut. Il y a la forêt, des bruits dedans, sur la route les voitures défilent, plus loin la ville, autour des antennes haute tension et les champs. La boue colle aux semelles épaisses, laisse des traces, l’eau se remplie dans le trou. Une flaque rouge au centre déborde.  

Du feu, du feu, Mathilde Brussow,
Mixage: Louis Colin, avec l'aide de Rémi Levaufre
C'est l'histoire de meufs un peu véner qui se rassemblent. Parfois c'est un 8 mars, parfois c'est en pleine nuit. Pas farouches les meufs. Elles portent des gros bidons. Du feu, du feu, faut tout cramer! Du feu, du feu, oppresseurs au bûcher!

Mais aussi :
Lupa 23, Marceau
The Lovecats, The Cure
Penas do Tie, Fagner, Matheus Vilanova Oliveira (enregistré à Brasília)
Ya ya twist, Malika
Cow song, Meredith Monk
Canción sin miedo, Vivir Quintana & le choeur El Palomar

Jingles etc. : Jean-Christophe Cros
Présentation : Pauline Fontaine
Montage et coordination : Emmanuelle Tornero avec l’aide de Marie HL
Visuel : Luca Blanchet

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article