Metaclassique : Refonder

09 août 2020 à 19h10 - 242 vues
Télécharger le podcast

Quand il dit que la « musique de Mozart et de Beethoven est toujours la même alors que celle du trafic automobile change en permanence », on pourrait estimer que John Cage n’est qu’un provocateur. Ce qui reviendrait à juger de sa pensée à ce qu’on suppose de l’intention qu’il pourrait avoir de choquer l’auditeur et donc à réduire Ia valeur de ce qui est dit à l’effet du message sur le destinataire. Alors qu’il y a forcément une cause et, pour l’appréhender, une question : jusqu’où John Cage a-t-il voulu refonder la musique pour en avoir une pensée tellement libérée de l’autorité de Mozart et de Beethoven et de l’idée que la forme qu’un génie peut donner à une œuvre musicale finisse par être plus prévisible que l’émission sonore d’un flux routier ? Pour appréhender les origines de la pensée de John Cage à travers ses premières expérimentations et ses parentés avec le compositeur Erik Satie, nous recevons la pianiste Anne de Fornel qui a fait paraître avec Jay Gottlieb sur le label Paraty, le disque Cage meets Satie et qui a signé aux éditions Fayard, la monographie John Cage. Avec la participation d’Omer Corlaix.

Une émission produite et réalisée par David Christoffel.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article